Dernier maillon de la chaîne, le cordon de recharge est souvent un des derniers sujets auquel on pense lorsque l’on fait l’acquisition d’un véhicule électrique. Si l’on peut vite être perdu dans la diversité des câbles existants, le choix est en réalité très simple si l’on se concentre sur les 3 informations clés : le modèle du véhicule, le type de point de recharge utilisé et la puissance de recharge souhaitée.

1. Quel connecteur côté véhicule ?

Selon la marque, vous pouvez retrouver un connecteur de type 1 ou 2 côté véhicule.

Les constructeurs utilisant un connecteur de type 1 sont : Bollore Bluecar, Kia avec la Soul EV, Nissan, Peugeot, Mitshubishi et Citroën*.

Les autres constructeurs utilisent des connecteurs de type 2 : Tesla,  Renault, Volkswagen, Mercedes, BMW**, Audi, Hyundai, Opel, Porsche, Smart, Toyota et Volvo.

*à l’exception de la Citroën E-Mehari qui possède un connecteur de Type 2 côté véhicule.
**à l’exception du scooter électrique BMW C Evolution équipé d’un connecteur de Type 1.

2. Quel connecteur côté point de charge ?

Une fois le connecteur côté véhicule identifié, reste à déterminer le type de connecteur nécessaire côté point de charge.

Pour la recharge sur une prise domestique (Environ 2,2kW)

Un cordon de Type E/F

Tous les véhicules peuvent se recharger sur une prise domestique classique avec un cordon de type E/F (embout avec 2 fiches). La plupart des constructeurs fournissent ce câble avec le véhicule. Même si votre recharge quotidienne ne se fait pas sur une prise domestique, il est toujours utile d’avoir ce type de cordon en dépannage.

Il vous faut cependant prendre certaines précautions pour recharger votre véhicule électrique sur une prise domestique en toute sécurité :

  • Préférez les prises renforcées de type Green’Up
  • Évitez l’utilisation de rallonges qui comporte des risques élevés de surchauffe et choisissez plutôt des cordons de recharge avec des longueurs adaptées.

Pour la recharge sur une borne de recharge normale (de 3,7kW à 22kW)

Prise Type 2

Depuis 1er mars 2017, la France a adopté le standard européen, le connecteur de type 2, pour les bornes de recharge normale, qu’elles soient standard (3,7 à 11 kW) ou accélérée (22kW). Cela signifie que toutes les bornes de recharge normale qui sont installées sur la voie publique ou en espace privé, doivent être équipées d’un socle de type 2 (plus précisément T2S en France, car ce socle doit être équipé d’obturateurs de sécurité). De votre côté, cela signifie que vous pouvez avoir accès à toutes les bornes de recharge normale avec un même câble de type 2.

Autolib, l’exception qui confirme la règle : installées avant la normalisation européenne, certaines bornes Autolib disposent de socles de type 3 et de type 1. Il vous faudra donc un câble spécifique avec un embout de Type 3  pour la recharge sur certaines bornes de ce réseau, même si le Type 2 est tout de même présent sur certaines bornes du réseau Autolib.

Pour la recharge sur une borne de recharge rapide (de 43kW à 350kW)

    

Prise CHAdeMO                                                        Prise Combo

Pour toutes les bornes de recharge dont la puissance est supérieure à 22 kW, le câble de recharge est déjà attaché à la borne. Il vous suffira donc de vérifier :

  • la compatibilité de votre véhicule avec la recharge rapide : Seuls les véhicules 100% électriques des marques suivantes sont éligibles à la recharge rapide: BMW, Citroën, Hyundai, Kia, Mitsubishi, Nissan, Peugeot, Tesla, Volkswagen. Le seul modèle de véhicule hybride acceptant la recharge rapide est le Mitsubishi Outlander. Côté Renault, seule la Zoé équipée du moteur Q90 avec chargeur intégré de 43kW peut se recharger sur les bornes rapides.
  • la compatibilité de l’embout du câble mis à disposition avec le connecteur de votre véhicule : un tri-standard a été adopté au niveau européen pour toutes les bornes installées jusqu’à fin 2024. Elles doivent être équipées d’un connecteur de Type 2 en courant alternatif, et de connecteurs Combo2 et CHAdeMO en courant continu. Les bornes installées avant juillet 2017 comportent a minima un connecteur de Type 2 en courant alternatif et Combo2 en courant continu.

Bon à savoir : vous pouvez facilement identifier les connecteurs dont sont équipées les bornes de recharge rapide sur le site Chargemap.

Seuls les véhicules de Tesla, Smart et la Renault Zoé Q90 peuvent se recharger jusqu’à 22kW.

Pour plus de précisions, voici un tableau récapitulatif des puissances de charge maximales acceptées par modèle : 20180629-zeplug-Tableau récapitulatif puissances de recharge par véhicule

Les véhicules qui ont une puissance de recharge maximale inférieure à 22kW par exemple peuvent tout de même se recharger sur une borne 22kW, mais la puissance de recharge se fera à la puissance maximale acceptée par le véhicule.

3. Choisir un câble adapté à votre puissance de recharge

Selon la puissance de recharge acceptée, le câble de recharge sera plus ou moins épais (monophasé ou triphasé). Il n’y a qu’une seule donnée à retenir pour choisir le bon câble de recharge, la puissance de recharge maximale souhaitée :

  • Un cordon monophasé sera limité à une puissance de recharge de 7,4kW.
  • Un cordon triphasé ouvre plus de possibilités car il permet d’accéder à toutes les puissances de recharge jusqu’à 22kW, y compris des puissances monophasées (3.7 et 7,4 kW). Il peut donc constituer un choix plus judicieux si vous ne souhaitez pas être limité et que votre véhicule accepte des recharges supérieures à 7,4kW.

 

En résumé, le choix du câble n’est pas si compliqué : si vous vous équipez d’un câble de type 2 et d’un câble de type EF vous pourrez vous recharger presque partout ! Pour la recharge rapide, il suffit juste d’identifier les bornes compatibles avec votre véhicule.