Si vous êtes attiré par les véhicules électriques mais que leur prix est un frein pour vous, l’achat d’une voiture électrique d’occasion peut être une belle affaire ! Pour les trajets quotidiens, la voiture électrique est parfaite et grâce au marché de seconde main, on trouve des modèles assez récents pour des prix beaucoup plus abordables. De surcroît, si vous mettez au rebut votre véhicule actuel, vous pouvez même bénéficier d’aides de l’Etat, à condition que vous respectiez certains critères !

 

Comment trouver un véhicule d’occasion sur le marché ?

Le marché du véhicule électrique étant en progression, le marché de la seconde main évolue donc proportionnellement à celui-ci. Les Renault Zoé, Nissan Leaf et Peugeot 208 sont les modèles de voitures électriques les plus populaires et donc les plus faciles à trouver. Vous pouvez consulter des sites comme Aramis Auto afin de retrouver les modèles électriques d’occasion en vente actuellement !

Le kilométrage des voitures électriques vendues en occasion est souvent faible. Ce type de véhicule étant grandement utilisé pour de petits trajets quotidiens, on peut trouver de belles occasions avec moins de 15.000 kilomètres au compteur mais il faut encore vérifier quelques détails afin d’éviter de mauvaises surprises !

 

Comment bien choisir son véhicule électrique d’occasion ?

 

Vérifier l’état de la batterie du véhicule et son autonomie :

Lorsque vous achetez un véhicule électrique neuf, l’autonomie initiale du véhicule vous est donnée. Elle permet de vous donner une idée des performances du véhicule. Or, lors de l’achat d’un véhicule électrique d’occasion, l’autonomie réelle peut énormément varier en fonction du modèle, du kilométrage, du nombre de cycles de charge effectués ou encore l’entretien réalisé sur le véhicule par son précédent utilisateur.  Privilégiez alors les occasions récentes car les batteries perdent en capacité avec l’âge.

 

S’assurer du bon état de la prise de rechargement

La pièce maîtresse du véhicule électrique est la prise de rechargement, cachée derrière la trappe. Les prises et les câbles de recharge doivent être en parfait état afin d’assurer une recharge optimale. Pensez donc à vérifier qu’ils ne soient pas entaillés ou tordus.

 

Se renseigner sur la puissance de rechargement du véhicule

Il est important de connaître la puissance de recharge acceptée par le véhicule afin de choisir la borne de recharge adéquate. Le temps de recharge en fonction de la borne choisie permet de vous faire une idée du temps de recharge complet qu’il va vous falloir mais ce n’est pas le seul critère. Il faut ensuite corréler l’autonomie à vos habitudes d’utilisation quotidienne. Si vous parcourez moins de 60 km quotidiennement, comme une très grande majorité de Français, il vous faudra donc une recharge de 9 à 12 kWh chaque jour. Consultez notre article sur où et comment recharger sa voiture électrique pour en savoir plus !

 

Quelles sont les aides dont vous pouvez bénéficier pour l’achat d’un véhicule d’occasion ?

 

La prime à la conversion

Le montant maximal de la prime à la conversion est de 5000€ en échange de la mise au rebut de vieux véhicules. Cependant les véhicules repris doivent respecter certaines conditions :

  • Ils doivent appartenir depuis au moins un an au bénéficiaire de la prime à la conversion,
  • Ils doivent être immatriculés en France,
  • Ils ne doivent pas être gagés,
  • Ils ne doivent pas être considérés comme des véhicules endommagés, ou sinon faire l’objet d’un contrat d’assurance en cours de validité depuis au moins un an à la date de sa remise pour destruction.
  • Le vieux véhicule doit impérativement être mis au rebut dans un centre agréé VHU (véhicule hors d’usage) qui se chargera de recycler le véhicule.
  • L’ancienneté maximale du véhicule cédé dépend du revenu fiscal de référence et du carburant comme l’indique le tableau qui suit :

En ce qui concerne le montant de l’aide qui vous sera accordée, celle-ci dépend du type de véhicule acheté ainsi que du revenu fiscal de référence par part :

*Revenu fiscal de référence ⩽ 6300€/part ou ⩽ 13489€/part obligés à de longs déplacements professionnels (+60 km/jour ou +12000 km/an)

 

Le bonus écologique

Lundi 12 octobre 2020, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué auprès de la ministre de la Transition écologique a annoncé de nouvelles mesures pour accélérer la transition énergétique. Le véhicule électrique d’occasion va bénéficier comme les véhicules neufs du bonus écologique. En effet “Un bonus de 1000 € sera créé, partout sur le territoire, sans condition de ressources, pour l’achat d’un véhicule 100 % électrique d’occasion.”