Lors de l’achat d’un véhicule électrique, l’autonomie est souvent au centre des préoccupations. Beaucoup craignent une autonomie insuffisante. D’ailleurs, cette peur constitue souvent un frein majeur à l’achat d’une voiture électrique. Comment être certain que l’autonomie de son véhicule sera suffisante pour les longs trajets sur autoroute ?

Zeplug vous éclaire sur l’autonomie réelle de vos véhicules électriques et vous donne quelques astuces pour l’optimiser.

Comment est calculée l’autonomie d’une voiture électrique ?

L’autonomie d’une voiture électrique est fonction de deux éléments :

  • La capacité de stockage de la batterieexprimée en kWh (l’équivalent de la taille du réservoir sur un voiture thermique). Aujourd’hui, la plupart des modèles sont équipés à minima de batteries 40kWh et les plus grandes batteries peuvent aller jusqu’à 100 kWh.
  • La consommation, exprimée en kWh/100km. Il faut savoir que cette donnée est assez variable en fonction de la température, du type de conduite et du type de route. A l’inverse d’une voiture thermique, une voiture électrique consommera moins en ville que sur autoroute. Pour une citadine, il faut compter en moyenne une consommation de 14kWh/100km, pour une berline, on approche plutôt les 24kWh/100km.

L’autonomie est une préoccupation récurrente concernant les voitures électriques. Cependant, tout dépend de votre kilométrage quotidien et du temps dont vous disposez pour recharger votre voiture. Si vous avez la possibilité de vous recharger quotidiennement à votre domicile ou sur votre lieu de travail et que vous parcourez une trentaine de kilomètres par jour, tous les modèles de voitures électriques actuels ont une autonomie plus que suffisante pour répondre à votre besoin. En effet, l’autonomie moyenne des voitures électriques commercialisées aujourd’hui varie entre 150 à 600 km en cycle WLTP.

Découvrez la recharge à domicile avec Zeplug

 

En revanche, si vous réalisez plus de 200 kilomètres par jour, ce critère devra être regardé de près. Certains constructeurs proposent plusieurs options de taille de batterie et des options dites « long range » offrant une autonomie maximale élevée. De plus en plus de constructeurs automobiles proposent des modèles de voitures électriques avoisinant les 400 km d’autonomie. Pour les plus grands rouleurs, les voitures hybrides rechargeables peuvent également constituer une bonne option.

Vous trouverez ci-dessous un tableau présentant l’autonomie de votre voiture en fonction de votre usage :

 

 

 

Comment optimiser l’autonomie de son véhicule électrique ?

 

Adopter l’éco-conduite

L’autonomie de votre voiture électrique dépend fortement de votre style de conduite. Vous avez peut-être une conduite sportive ou plutôt une conduite assez souple, suivant votre style de conduite vous perdez ou gagnez de l’autonomie durant votre trajet. En effet, même si votre voiture consomme déjà moins d’énergie lors de vos trajets en ville que lors de vos longs trajets sur autoroute, de bonnes habitudes de conduite peuvent vous faire gagner jusqu’à dix pour cent d’autonomie. Ce gain non-négligeable nécessite une vigilance accrue lors de vos démarrages et freinages.

Pour faire un pas vers l’éco-conduite, démarrer et freiner brutalement sont à proscrire. En revanche, favoriser une conduite douce sans pics d’accélération répétés et anticiper vos freinages vous permettront de rouler nettement plus longtemps sans avoir à recharger votre voiture.

Le saviez-vous ?

L’enjeu de l’éco-conduite est tel que de nombreux constructeurs proposent désormais un mode de conduite « éco » directement intégré dans la voiture afin de vous accompagner au mieux dans vos trajets quotidiens et d’optimiser l’autonomie de votre voiture électrique.

 

Les excès de climatisation ou de chauffage diminuent l’autonomie de votre batterie

Vous l’aurez compris, lorsqu’il s’agit d’autonomie, des paramètres tels que l’utilisation de la climatisation ou du chauffage entrent en jeu. A ce sujet, plusieurs astuces existent.

  • Pour améliorer l’autonomie de votre véhicule électrique en été, protégez-la des fortes chaleurs. Afin de limiter l’utilisation de la climatisation, vous pouvez garer votre voiture électrique dans un parking fermé. Ainsi, votre véhicule sera à l’abri des températures extérieures. En prenant cette habitude, votre voiture électrique restera au frais et vous éviterez l’utilisation souvent excessive de la climatisation en début de trajet.
  • En hiver, optimiser l’autonomie de votre batterie en protégeant votre voiture du froid. Stationner sa voiture dans un espace fermé reste très pertinent notamment lors des vagues de froid. Vous pouvez également penser à vous couvrir au maximum lorsque vous conduisez pour minimiser l’utilisation du chauffage tout au long de votre trajet.

Ces astuces simples ont un impact non négligeable sur l’autonomie de votre voiture puisqu’elles vous permettent de gagner entre 10% et 30% d‘autonomie par trajet !

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, de nombreuses technologies répondent à cette problématique et permettent de limiter l’impact des températures extérieures sur l’autonomie de votre véhicule. Dans certains modèles de voitures électriques vous pouvez bénéficier de l’option « commande à distance ». Vous pourrez démarrer la climatisation ou le chauffage de votre voiture électrique à distance, avant votre départ. La climatisation ou le chauffage seront mis en marche pendant que votre voiture est branchée sur votre prise ou borne de recharge. Grâce à cette technologie, vous anticipez et entrez dans une voiture déjà chauffée ou rafraîchie selon la saison. Ainsi, vous limitez l’utilisation de la climatisation ou du chauffage en roulant et diminuez votre perte d’autonomie !

L’autonomie de votre voiture électrique n’est pas le seul facteur à prendre en compte

 

La puissance de recharge maximale : Un critère aussi important que l’autonomie du véhicule

A l’achat, outre l’autonomie, il faut également bien prendre en compte la puissance de recharge maximale qui est un paramètre important pour votre choix de voiture électrique.

Dès lors que l’on dispose du bon câble, une voiture électrique peut se recharger partout (prise domestique ou borne de recharge). Cependant, chaque modèle a sa propre puissance maximale de recharge, exprimée en kW. La puissance de recharge correspond à la vitesse à laquelle une voiture peut se recharger par heure. Une borne de recharge 3,7kW permet de recharger 3,7kWh par heure, ce qui correspond à environ 25km d’autonomie rechargés en une heure sur une petite citadine.

Si certaines voitures, comme la Audi e-tron, peuvent se recharger jusqu’à 150kW, d’autres sont limitées à 7,4kW par exemple.

Bon à savoir : Si une voiture électrique limitée à 7,4kW venait à se brancher sur une borne 22kW, elle pourra tout de même se recharger, avec une recharge limitée à 7,4kW, dès lors qu’elle utilise un cordon adapté.

Certains constructeurs proposent plusieurs puissances de recharge maximale possibles pour un même modèle. C’est notamment le cas de la Renault Zoé dont la version Q90 permet la recharge à 22kW. Si vous souhaitez utiliser votre voiture électrique à titre de voiture principale et réaliser avec de longs trajets, tels que les départs en vacances, ce critère peut être déterminant. En revanche, pour une voiture secondaire, une puissance de recharge normale suffira largement. En effet, vous pourrez récupérer votre consommation quotidienne en moins de 2h de recharge.

Pour résumer, si les critères de choix d’une voiture électrique restent pour le moment, plus centrés sur l’usage que sur la performance, ce sont surtout les unités de mesure qui diffèrent des notions associées aux voitures thermiques. Pour s’assurer que votre véhicule électrique soit capable d’assurer de longs trajets, il est donc aussi important de porter attention à la puissance maximale de recharge qu’à son autonomie.

 

Le réseau de bornes publiques en France : Pour vous accompagner sur vos longs trajets

Si vous souhaitez réaliser des trajets de plus de 200km avec votre voiture électrique alors le réseau de bornes de recharge accessibles tout au long de votre trajet est un paramètre important.

Il faut savoir que voiture électrique et longs trajets ne sont pas nécessairement incompatibles. En France, le réseau de bornes de recharge vous donne la possibilité de vous brancher sur les aires d’autoroutes, sur les parkings des centres commerciaux, des restaurants, des hôtels ou tout simplement sur la voirie dans les grandes villes. La puissance de ces bornes de recharge accessibles à toutes les voitures électriques, oscille entre recharge lente et recharge rapide afin s’adapter à vos besoins et à vos contraintes en termes de temps de chargement. Grâce à un maillage du territoire qui s’est fortement densifié ces dernières années et en anticipant votre itinéraire, désormais plus d’hésitation, vous pouvez partir en voyage au volant de votre voiture électrique.

Découvrir les installations de bornes de recharge accessibles sur votre trajet

Pour aller plus loin : Face aux enjeux de la recharge, le réseau de recharge rapide ne cesse de se développer afin minimiser votre temps de charge – Pour en savoir plus sur le réseau de bornes de recharge rapide cliquez-ici.