En juin 2019, Zeplug a mené avec Ipsos une étude sur les Français vivant en copropriété et la mobilité électrique sur un échantillon de plus de 1000 répondants. Cette étude a permis de révéler que 48% des Français vivant en immeuble résidentiel sont prêts à passer au véhicule électrique. Cette étude a également permis d’identifier un certain nombre de leviers pour accélérer la transition des copropriétés vers le véhicule électrique.

 

Les Français en copropriétés sont prêts à adopter la voiture électrique

 

Tout laisse entendre que le terrain est favorable pour un passage aux véhicules propres: la motivation y est du côté des Français de l’habitat collectif. En effet, près de la moitié(48%) des Français en logement collectif envisagent l’achat d’un véhicule électrique dans un futur proche et 39% d’entre eux dans les cinq années à venir.

 

 

Quant aux motivations de cet achat, l’aspect écologique est ce qui les séduit le plus(pour 68% d’entre eux), suivi de l’intérêt économique.

Le domicile est le lieu préféré pour la recharge de 85% des répondants. Cette étude confirme donc l’importance de l’accès aux bornes de recharge en copropriété, comme le propose Zeplug avec son offre dédiée à l’installation de bornes de recharge en immeuble résidentiel.

 

L’installation de bornes de recharge est essentielle au développement du véhicule électrique en copropriété

 

Malgré un fort intérêt de la part des Français en habitat collectif, la réalité est qu’aujourd’hui seuls 7% des Français vivant en copropriété disposent d’une borne de recharge dans leur parking.Ceci s’explique avant tout par un manque d’information, tant sur le plan des solutions existantes que sur le véhicule électrique en lui-même.

 

En premier lieu, le manque d’information sur les solutions de recharge en copropriétés.En effet, parmi les sondés, seuls 5% de non-propriétaires et 11% de propriétaires déclarent avoir été informés de la possibilité d’installer une borne de recharge dans leur parking. De plus, 69% n’ont pas connaissance des aides à l’installation de bornes de recharges en copropriété, dont l’aide ADVENIR, qui constituent pourtant une incitation forte.

 

En deuxième lieu, les économies à l’usage sous-estimées.Près d’un sondé sur deux estime que les économies de carburant s’élèvent entre 25% et 50% par rapport à une voiture thermique. En réalité, les économies à l’usage réalisées avec une voiture électrique sont bien plus importantes. Avec le service de recharge Zeplug, un utilisateur peut réaliser entre 50% et 80% d’économiessur le carburant en fonction de son kilométrage annuel et de son usage.

 

La nécessité d’une solution de recharge clé en main

 

Pour concrétiser le projet d’installation de bornes de recharge dans des logements collectifs, il ne reste qu’à établir un lien entre les solutions et les envies des intéressés qui une fois informés, pourront franchir le pas.

En effet, le passage à la mobilité électrique de 83% des personnes interrogées serait accéléré par une initiative de leur copropriété. Et si un acteur prenait en charge la totalité des démarches (dossier d’assemblée générale, frais d’installation et demandes de subvention), 77% des répondants intéressés par le véhicule électrique seraient prêts à amorcer les démarches d’installation d’une borne de recharge. Enfin, la majorité des interrogés (71%) préfèrent une infrastructure de recharge sans frais pour la copropriété, gérée par un opérateur extérieur.

 

 

C’est précisément ce que propose Zeplug, en prenant en charge l’ensemble des démarches d’installation d’une borne de recharge en copropriété depuis la présentation de la solution aux membres du Conseil syndical et au syndic à la préparation du dossier d’Assemblée Générale, puis en investissant à ses frais une infrastructure dédiée au véhicule électrique, sécurisée et évolutive, indépendante du compteur des parties communes de l’immeuble.

 

Retrouvez l’ensemble de l’étude ici : Etude Ipsos – Zeplug, les Français et la mobilité électrique

Pour déployer la solution de recharge pour véhicules électriques Zeplug dans votre copropriété, contactez-nous.