L’un des avantages d’une voiture électrique est son coût d’entretien réduit. Une récente étude menée par l’organisme américain Consumer Reports s’appuyant sur les réponses de près d’une centaine de milliers d’automobilistes montre que les conducteurs de voitures électriques et hybrides rechargeables dépensent en moyenne deux fois moins pour l’entretien de leur véhicule que les conducteurs d’un véhicule thermique équivalent.

 

L’entretien d’une voiture électrique moins contraignant que celui d’une voiture thermique ?

Le coût réduit de l’entretien d’une voiture électrique s’explique d’abord par leur mécanique plus simple. En effet, les voitures électriques ne possèdent pas autant de pièces que leurs homologues thermiques. Elles n’ont pas de boite de vitesse et nécessitent peu de consommables. Par exemple, pas de vidange d’huile à effectuer avec une voiture électrique. En réalité, il n’y a que trois fluides à renouveler régulièrement : Le liquide de frein, le liquide de refroidissement et le liquide lave-glace.

La maintenance d’une voiture électrique comprend essentiellement l’entretien de ces éléments :

  • Le filtre à air qui empêche les particules externes d’entrer dans le système de ventilation de la voiture.
  • Les plaquettes de freins, celles-ci s’usent cependant moins rapidement que celles d’une voiture thermique puisque les voitures électriques disposent d’un système de freinage régénératif. En relâchant simplement l’accélérateur, une voiture électrique freine légèrement là où une voiture essence ou diesel continuera simplement de rouler.
  • Les pneus
  • Les amortisseurs
  • La batterie électrique, Il est recommandé de la changer quand sa capacité de stockage descend en dessous de 70% – 80%.

 

Les frais d’entretien d’une voiture électrique sont-ils moins élevés que ceux d’une voiture essence ou diesel ?

C’est au cours des premières années que l’entretien de la voiture électrique coûte le moins cher

Il est recommandé de faire contrôler sa voiture électrique par un professionnel tous les 30 000 km alors que le contrôle d’une voiture thermique doit être effectué tous les 15 000 à 20 000 km. Comme expliqué juste avant, cette différence s’explique par la mécanique plus simple du véhicule électrique. Bien évidemment qui dit entretien moins fréquent dit aussi dépenses moins élevées. Selon l’étude de Consumer Reports, sur la durée de vie total d’un véhicule électrique, les économies moyenne s’élèveraient à un montant presque égal à 4 000 €.

 

L’entretien d’une voiture électrique devient plus coûteux à partir de la 5ème année d’utilisation

Comme pour les voitures thermiques, les frais d’entretiens des voitures électriques ont tendance à augmenter au fur et à mesure que la voiture électrique vieillit et que son kilométrage augmente. Ce serait à partir de la cinquième année que les dépenses consacrées à la maintenance du véhicule électrique augmenteraient. En effet, avec le temps, certaines pièces s’abiment et doivent être changées, c’est le cas des pneus par exemple. Néanmoins, si les frais d’entretien augmentent avec le temps, ceux-ci restent tout de même mois élevés que pour une voiture essence ou diesel. Après 5 années d’utilisation, une voiture électrique coûte en moyenne un peu moins de 800 € par an en réparations. Pour comparaison, les frais d’entretien d’un modèle thermique équivalent s’élèvent en moyenne à 1 000 € par an.

La durée de vie d’une batterie est actuellement estimée entre 8 et 10 ans. Cela ne signifie pas que la batterie ne fonctionne plus au bout de cette période mais plutôt qu’elle peut perdre en capacité (en-dessous de 75% de sa capacité initiale) et donc en autonomie. La plupart des constructeurs proposent des garanties étendues sur les batteries voire même un changement de batterie quand elle passe en dessous d’un certain seuil de capacité. De plus, l’étude menée par Consumer Reports souligne que si les voitures essence et diesel finissent généralement par ne plus pouvoir rouler au bout d’un certain nombre d’années, les voitures électriques équipées d’une batterie vieillissante peuvent toujours être utilisées pour des trajets plus courts.

 

Les frais d’entretien des voitures électriques seront-ils encore moins élevés à l’avenir ?

Avec les progrès technologiques les coûts d’entretien des voitures électriques tendent à diminuer. Actuellement, la plupart des voitures électriques avec un kilométrage élevé en circulation sont issues des premières générations de voitures électriques. Leur batterie commence à vieillir et doit être changée. Néanmoins, les nouveaux modèles de véhicules électriques possèdent des batteries avec une durée de vie et une autonomie bien plus élevée que les premiers modèles. Les automobilistes peuvent donc parcourir de plus en plus de kilomètres avec la voiture électrique avant d’avoir à changer la batterie. Ce qui fait inévitablement baisser les frais totaux engagés dans l’entretien du véhicule électrique. De plus, le prix des batteries baisse avec le temps. Depuis 2010, le prix a baissé de 87% et aujourd’hui une batterie de voiture électrique coûte environ 140 € / kWh. Dans quelques années, on devrait s’approcher d’un prix inférieur à $100 (85 €) / kWh.

 

Les frais de maintenance et de réparations ne sont pas les seuls points sur lesquels il est possible de faire des économies avec une voiture électrique. La recharge coûte en effet moins cher qu’un plein de carburant et d’une manière générale le coût de possession d’une voiture électrique est bien moins élevé que celui d’une voiture thermique, d’autant plus que plusieurs aides sont disponibles pour réduire les dépenses les plus conséquentes. Il existe des aides pour diminuer le prix d’achat d’un véhicule électrique ainsi que des aides pour l’installation d’une borne de recharge. Pour les particuliers en copropriété, Zeplug propose d’ailleurs une solution de recharge sans frais pour la copropriété et sans gestion pour le syndic, et s’occupe de la récupération de l’aide Advenir sur l’installation de la borne de recharge.