Vous comptez acheter un véhicule électrique en 2021 ? On vous fait un résumé des aides dont vous pouvez bénéficier !

 

Une baisse progressive du bonus écologique

Le bonus écologique est reconduit pour 2021 et 2022. Le bonus pouvant aller jusqu’à 7 000 € (pour l’achat d’un véhicule électrique au prix inférieur ou égal à 45 000 €) en 2020 est maintenu jusque fin juin 2021 puis diminuera progressivement pour passer à 6 000 € en juillet et à 5 000 € en janvier
revu à la baisse pour les deux années consécutives et passera à 6 000 € en 2021 puis à 5 000 € en janvier 2022.

D’autre part, la prime pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable sera divisée par deux en juillet 2021, passant de 2 000 € maximum à 1 000 €.

En revanche, le bonus écologique s’est élargi aux véhicules électriques d’occasion. Un bonus de 1 000 € a été mis en place pour l’achat ou la location d’un véhicule 100% électrique d’occasion. Cette aide est éligible à toute personne majeure, domiciliée en France et sans conditions de revenus.

 

Maintien de la prime à la conversion

Le projet de loi de finances 2021 a maintenu la prime à la conversion destinée aux ménages les plus modestes, pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables. Son montant reste donc inchangé pouvant atteindre 5 000 € pour l’achat d’une voiture électrique et, sous condition de revenu, 3 000 € pour l’achat d’une voiture thermique peu polluante.

En revanche, des changements entreront en vigueur dès le 1er juillet 2021. La prime à la conversion ne s’appliquera plus sur les véhicules diesel, ni sur les véhicules de Crit’Air 2. Enfin, le plafond d’émission de CO2 des véhicules neufs éligibles à la prime sera abaissé à 132 g/km puis à 127 g/km en 2022.

 

Suppression du CITE et création d’un crédit d’impôt pour l’installation de bornes de recharge

Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) permettait de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses engagées pour vos travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique de votre logement. Ce crédit d’impôt n’était pas spécifique à la recharge du véhicule électrique et ne permettait pas aux locataires d’en bénéficier. Depuis le 1er janvier 2021, le CITE a définitivement été supprimé. En revanche, la loi de finances pour 2021 a mis en place un crédit d’impôt spécifique en faveur de l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques sur les places de stationnement résidentiel. Ce crédit d’impôt s’élève à 75% du montant de la fourniture et de la pose de la borne, plafonné à 300 €.

Peuvent bénéficier de ce nouveau dispositif, jusqu’au 31 décembre 2023, les contribuables propriétaires, locataires ou occupants à titres gratuits procédant à l’installation d’une borne de recharge dans leur résidence principale ou secondaire, y compris dans un immeuble neuf (moins de 2 ans). Ce nouveau crédit d’impôt est limité à une borne par personne et deux bornes par foyer fiscal.